20/12/2015

colorier la rue

De la couleur (pinceau ou bombe), une "surface publique" qu'on s'approprie, un style personnel dans le trait et le dessin, un certain goût de la transgression et un message que l'on veut faire découvrir au plus grand nombre de passants; voila les éléments qui font vibrer les graffeurs.

Nos peintres en herbe appliquent la même approche, mais c'est surtout le plaisir de dessiner, ensemble et devant le regard bienveillant des parents et... de la police (se qui est rare avec les graffeurs!) qu'ils mélangent allègrement toutes les couleurs.

QuatierMolière-sep2015_22.jpg

QuatierMolière-sep2015_18.jpg

QuatierMolière-sep2015_17.jpg

09:42 Écrit par geomichel dans photos | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : couleur, rue, enfant, peinture, expression, collectif, quartier, liberté

Commentaires

Comme pour la gourmandise... c'est meilleur et toujours tellement plus gai quand on peut s'en barbouiller plein les doigts!

Écrit par : LauRence | 20/12/2015

peut être justement des graffeurs en herbe

Écrit par : Gérard | 21/12/2015

Les commentaires sont fermés.