20/10/2016

Ravage du temps

Au pied d'une falaise calcaire, devant un petit hotel creusé à même la roche, cette statue de la vierge en prière subit stoïquement et sans bouger (ça bouge rarement une statue)... la succession des saisons et des picures du temps.

Cette représentation en platre très quelconque se craquelle, se fendille, semble être atteinte d'une forme de lèpre et gagne finalement en profondeur et en dévotion avec cette usure qui lui donne comme un supplément d'âme.

JournéePatrimoine-sept2016-016.JPG

JournéePatrimoine-sept2016-017.JPG

Commentaires

çà correspond aux rides de l'humain

Écrit par : Gérard | 20/10/2016

Oui, c'est vrai, je la trouve assez touchante et je préfère celle en couleurs.
Ps : Ça veut dire quoi "euthrophisé"??

Écrit par : evelyne dubos | 20/10/2016

L'oréal va s'occuper d'elle
JP

Écrit par : jpla. | 21/10/2016

Les commentaires sont fermés.