06/02/2017

mat(i)erialisme

Les clichés pris de très près peuvent totalement modifier la perception d'un objet usuel ou d'une matière pour lui donner une autre signification, attirer, repousser voire même faire peur...

Cette écaille de peinture rouillée est un peu comme une vilaine blessure dans la lumière rasante, alors que la terre retournée et recouverte d'un pellicule de neige similaire à du sucre glace a tout d'un moelleux au chocolat!

mat(i)èrialisme.JPG

labour.jpg

06:02 Écrit par geomichel dans photos | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : matière, macro, détail, terre, rouille, imagination, neige

Commentaires

Je m'imagine un gâteau...
JP

Écrit par : jpla | 06/02/2017

Haaa oui tout à fait ! j'aime ces deux photos!! Bisousssssssss

Écrit par : martine Libouton | 06/02/2017

Géniale l'écaille de rouille... Et le brownies très convaincant! :-P

Écrit par : LauRence | 06/02/2017

J'aime beaucoup ces deux photos...simples textures mais si photogéniques.

Écrit par : MAMYNI | 10/02/2017

Les commentaires sont fermés.