24/04/2017

pavé de bonnes intentions

Depuis l'avènement du macadam, permettant de faire des routes lisses, régulières, rapides et silencieuses, le pavé a mauvaises presse et bon nombre de municipalités essayent remplacer les chemins ancestraux et leurs pierres irrégulières par un bitume bien propre.

Pourtant, les pavés font partie de notre patrimoine et de notre identité... et pour préserver ce revêtement d'un autre age, certains font appel à la population, permettant a chacun d'acheter... ou plutôt de parainner "son" pavé par garder aux sentiers ou à la place du village son aspect médieval et charmant.

IMG_8706.JPG

IMG_8708.JPG

22:58 Écrit par geomichel dans photos | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : pierre, histoire, place, rue, pavé, passé, conservation, numéro, halle

26/10/2016

Un pavé dans la marre

Les derniers vieux chemins en pavés que l'on trouve dans notre commune sont menacés de "bitumisation", pour un gain de confort, une facilité d'entretien et une plus grande vitesse de déplacement... sans égards pour leur intérêt paysager et historique.

Ces pierres arrondies offrent plein de couleurs différentes et sont très photogéniques. L'important stock dont dispose notre agglomération permet d'entretenir et de les remplacer lorsque nécessaire. A bien y penser, il résulte de l'arrachage de plein d'anciens chemins; cette montagne de cailloux augmentant au rythme de la disparition des dernières chemins pavés!

_MG_3885.JPG

_MG_3884.JPG

_MG_3899.JPG

_MG_3900.JPG

05/10/2016

Pavés en péril

Pendant plusieurs mois, une partie de mon temps libre a été consacré à lutter pour la protection de la dernière terre cultivée à Bruxelles et surtout du superbe chemin creux et pavé, trouvant son origine au néolithique et qui le longe.

Malgré un belle mobilisation citoyenne et... un projet de lotissement très médiocre qui va détruire ce lieu magique, nous avons perdu. Des immeubles de 10m de haut vont remplacer ce cadre bucolique ucclois et ces photos sont donc un dernier témoignage d'un lieu magique qui avait traversé le temps et qui va être englouti au nom du "progrès" et de la modernisation...

JournéePatrimoine-sept2016-001.JPG

JournéePatrimoine-sept2016-048.JPG

JournéePatrimoine-sept2016-047.JPG

01/10/2016

L'art de la reconversion

Le patrimoine d'une région ou d'un pays s'élève à plusieurs centaines, voire milliers de sites remarquables. Il est du devoir des pouvoirs publics de protéger chacun de ces éléments en leur octroyant un statut et en facilitant les travaux d'entretien et de conversion.

Ce statut aura peu d'effets si le bien ne trouve pas un usage et une fonction... Car un batiment doit vivre et être occupé pour durablement se maintenir. C'est se qu'ils ont réussi à la Ramée, ou tant les jardins énormes que les dépendances agricoles sur dimenssionés  sont reconverties en lieu de spectacle et de fête, faisant de leur trop grande taille une force et une valeur pour pouvoir accueillir des événements exceptionnels.

_MG_0477.JPG

JournéePatrimoine-sept2016-035.JPG

JournéePatrimoine-sept2016-029.JPG

29/09/2016

Etables "Royales"

Difficile de croire que cette salle toute en longueur qui accueille aujourd'hui des banquets lors de certains mariages et séminaires étaient au préalable l'étable de la Ferme de la Ramée!

On retrouve bien l'auge en pierre bleue le long du mur... et on se dit que sous une voûte aussi travaillée et esthétique,  digne des plus grands monarques, les vaches devaient produire un lait magique et un fromage divin!

JournéePatrimoine-sept2016-032.JPG

JournéePatrimoine-sept2016-034.JPG

JournéePatrimoine-sept2016-033.JPG

27/09/2016

Des granges comme des églises

Lorsqu'on s'intéresse à l'art gothique... mais surtout au roman, on est frappé de voir combien les vestiges de qualité qui nous restent sont essentiellement des églises et des bâtiments religieux... Le civil se limitant souvent à quelques château sans finesse et belliqueux.

A la Ramée, même la grange prend des allures de cathédrale avec sa toiture d'une hauteur affolante, sa charpente de bois totalement superbe, soutenue par des colonnes circulaires auxquelles il ne manque plus que les chapiteaux pour être digne d'une église!

JournéePatrimoine-sept2016-036.JPG

JournéePatrimoine-sept2016-037.JPG

21/09/2016

Contre plongé depuis le rocher de Drapeau

Sur les hauteurs du Rocher du Drapeau dominant la rive droite de la Meuse on a une vue parfaite et... néanmoins faussée sur la Meuse: Tout est beau depuis la haut.

On en oublie les routes et les vilains villages de vacances ou les campings résidentiels qui abîment le paysage tout en maintenant dans la misère les malheureux qui y sont "parqués". On ne voit que les châteaux, les rochers et les anciennes abbayes... Et on comprend pourquoi tant de gens se sont battus pour posséder et contrôler cette belle contrée.

_MG_1463.JPG

_MG_1467.JPG

_MG_1464.JPG

 

20/09/2016

Vercors sur Meuse

Pour bon nombre d'entre nous, la Meuse est ce fleuve totalement canalisé et "paresseux" qui étire son cours dans un vaste bassin fortement industrialisé et dont les versants ont été fortement altéré par l'homme, l'urbanisation, les carrières et mêmes les usines.

La zone autour de Waulsort et de Freyr offre un tout autre visage, avec des panorama sauvages, des falaises verticales de plus de 100m et des dalles calcaires qui ne dépareilleraient pas dans le Vercors... Et pourtant ce cadre naturel préservé n'est qu'à 50km au sud de Namur à vol d'oiseau... et un peu plus "à nageoire de tanche" vu les méandres formés par le fleuve.

_MG_0171.JPG

_MG_0160.JPG

_MG_0201.JPG

03/09/2016

Conservation chocoaltière

Chez les amateurs de chocolats, il existe deux écoles: ceux qui sont en faveur d'une conservation au froid et ceux pour qui l'usage de la glaciaire par rapport à leur précieuses tablettes de fèves au cacao est une hérésie majeure.

Dans un cas comme dans l'autre... et même pour le chocolat Galler, on se demande si une manon aux pistaches ou une noir amer au coeur de ganache "millésimé d'il y a 40 ans est réellement encore mangeable???

AnifJBS-Furfooz_Juin2016-043.JPG

AnifJBS-Furfooz_Juin2016-042.JPG

 

15/07/2016

Le sort du Champ de St Job

La bande de citadins qui se bat pour portéger un champs situé en pleine ville, doit faire sourire bien des ruraux qui sont entourés de surfaces cultivées et qui doivent se demander quelle valeur particulière on peut bien trouver à une telle terre à blés.

Lorsque c'est le dernier champs de tout Bruxelles et le témoin d'une époque rurale pour la ville et un anachronisme délicieux qui offre au voisinage un espace de respiration, on comprend mieux cette volonté de préservation et la mobilisation que nous vous invitons à partager en signant notre pétition "pro champ"

_MG_0050.JPG

_MG_0017.JPG

_MG_0035.JPG

22/02/2016

Effacement

En dehors des tombes et des statues qui les "habillent", ou de la végétation luxuriante recolonisant cet hectare consacré aux morts, ce sont les récits et les portraits des personnes qui y sont enterrées qui font la richesse du cimetière du Dieweg.

Sur ces tombes du début du 20eme siècle, le processus photographique encore balbutiant a été utilisé pour représenter l'être cher et trop tôt parti en médaillon. Ces portraits s'effacent aujourd'hui, ce qui est une lourde perte patrimoniale... voire une seconde mort.

_MG_0049.JPG

_MG_0037.JPG

_MG_0046.JPG

19/02/2016

Fleurs éternelles?

Fleurir une tombe est une pratique généralisée dans quasi toutes les cultures, que se soit pour faire une offrande au mort, honorer sa mémoire, prouver aux voisins qu'on ne l'a pas oublié ou simplement embellir et parfumer son "quotidien".

Rapidement le choix de fleurs "durables" s'est imposé a certains ne souhaitant pas "changer les pots" toutes les semaines... Le fort laid plastique s'est répendu et avant lui des couronnes de fleurs porcelaines ornaient des tombes. Le cimetière du Dieweg nous prouve que celles-ci sont subissent aussi l'outrage du temps et sont loin d'être éternelles.

_MG_0023.JPG

_MG_0057.JPG

_MG_0035.JPG

07/01/2016

La roue tourne

C'est aux Avins (petit village charmant situé sur l'entité de Clavier, le long du Hoyoux), que nous avons découvert cette assez fabuleuse roue de moulin a aube ayant un diamètre qui dépasse les 5m.

C'est fou de penser que cette vénérable roue tournait encore au début des années 1980 et qu'elle permettait de relever les eaux potables de la source vers des maisons et villages situés sur le plateau,  plus de 100m au-dessus du niveau de la rivière.

roue a eau2.jpg

roue a eau.jpg

30/11/2015

COP 21

Aujourd'hui s'ouvre à Paris la "grand messe internationale" sur le climat. une réunion que chacun présente comme étant celle de la dernière chance pour enrayer les changements irréversibles en terme hausse de la température.

Les enjeux sont essentiels mais sont passés au second plan suite aux attentats de Paris. On risque plus de se préoccuper de sécurité que de perte de biodiversité... C'est de très mauvaise augure pour les ours polaires et pour l'écologie en général. Invoquer Ste Rita semble aujourd'hui + efficace que faire appel à l'union sacré entre les dirigeants de ce monde quand il s'agit d'apporter des solutions pour le bien commun!

_MG_7046.jpg

_MG_6977.jpg

16/09/2015

Humilité

La montagne, comme la mer du reste... voire une gigantesque forêt ou un profond gouffre, ont pour effet de remettre l'homme a sa juste dimension et à son échelle plutot modeste par rapport à la grandeur et à la beauté de ces ensembles naturels.

Une leçon d'humilité qui contribue probablement à l'attraction qu'exercent ces lieux. Cependant... Même à son échelle de fourmi, l'homme peut détruire ces grands sites au point que les espaces réellement naturels semblent avoir aujourd'hui disparu de la terre et qu'on s'attaque déjà à ceux qui pourraient se trouver dans l'espace!

J07-A_Rando Fours de Peyre Arse_142.jpg

J07-A_Rando Fours de Peyre Arse_246.jpg

06:13 Écrit par geomichel dans photos | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : echelle, humilité, taille, conservation, respect, nature, homme, auvergne

30/07/2015

Squelette de Bois

Ce vénérable bâtiment agricole doit allègrement dépasser les 200 ans et il se trouvait dans un sale état. Le propriétaire compte restaurer l'ensemble en lui conservant sa structure et son ossature d'origine faite de poutres pouvant parfois dépasser les 20m de long!

Le torchis qui remplissait les vides inter-poutres a été retiré car il était complètement pourri. On suivra l'affaire pour voir avec quel type de matériau et quel rendu il sera finalement remplacé.

_MG_3720.JPG

_MG_3724.JPG

08/07/2015

Nirvana pour buttineur

Certains miels conçus à partir des pollens d'un seul  type de plantes (comme dans les champs de colza) sont assez monotones et sans goût particulier, alors que d'autres miels sont riches d'une palette de couleurs, de saveurs, voire de textures témoignant de la diversité des fleurs à leur origine.

Le miel des villes où les abeilles profitent de jardins et d'une floraison très diversifiée, ainsi que d'une concentration beaucoup plus faibles en pesticides sont paradoxalement devenus des refuges pour les butineuses et pour le miel de qualité.

_MG_3520.JPG

_MG_3161.JPG

06:30 Écrit par geomichel dans photos | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : abeille, miel, nature, diversité, fleur, goût, conservation, refuge, ville, jardin

12/06/2015

La colonne de trajan

Ce long fût de pierre calcaire taillé sur tout son pourtour, forme une véritable bande dessinée, racontant les victoires de Trajan sur les barbares au porte de l'empire. Sa valeur historique est inestimable et permet aux historiens d'aujourd'hui de se replonger dans les joutes de l'époque.

Juste a coté, un seconde colonne, moderne celle-ci a été installée  par la municipalité romaine. Il s'agit d'un système dernier cri pour l'analyse de la qualité de l'air... Les vestiges de Trajan qui ont traversé les âges sont aujourd'hui menacé par un ennemi invisible mais redoutable: la pollution!

Rome, histoire, statue, pierre, pollution, conservation, patrimoine, air, analyse

Rome, histoire, statue, pierre, pollution, conservation, patrimoine, air, analyse

Rome, histoire, statue, pierre, pollution, conservation, patrimoine, air, analyse

25/04/2015

Char sans boeufs

La via Appia Antica a subit bien des outrages depuis la chute de l'empire romain... tout en gardant au travers des ages sa fonction d'axe de transport. Elle fut même un temps goudronnée pour accéder a Rome, recouverte par le périphérique  de la ville et transformée sur certains tronçons en décharge!

Aujourd'hui une portion importante de la voie est protégée et intégrée dans un parc naturel lui étant consacré. Certains (immondes) automobilistes conservent néanmoins un passe droit et on croise une ou deux voiture à l'heure sur cette antique chaussée... appartenant aux riches propriétaires qui occupent aujourd'hui les villas comme le faisaient les généraux et les empereurs le long de la via.

_MG_1100.jpg

_MG_1099.jpg

15/03/2015

Emballage urbain II

S'il est normal de devoir effectuer de lourds travaux d'entretien sur certains édifices vénérables, il est plus surprenant (et inquiétant) de constater que bon nombres d'édifices de moins de 100 ans en sont déja à leur 2eme ou 3eme lifting.

Matériaux utilisés, conditions de constructions pas optimale, exposition aux pollutions atmosphériques,...  les causes sont nombreuses pour justifier cet emballages... qui semblent inquiéter notre pélican art déco sur la maison communale de Forest!

_MG_6851.jpg

_MG_6879.jpg

09/12/2014

Patrimoine: cadeau... ou cauchemar?

En touriste on s'extasie devant la richesse du patrimoine bourguignon et parfois on s'indigne face au manque d'entretien de certains édifices et/ou à une rénovation mal faite et pas assez respectueuse de ce glorieux passé.

Si un riche patrimoine attire son lot de touriste... pour de petites bourgades, c'est aussi une charge et une contrainte lourde. Chaque rénovation nécessite de "réinventer" des techniques du passé et de travailler dans des conditions extrêmes... au point que certains élus préféreraient raser des pans de ce passé devenu quasi impayable à entretenir.

J5N_Semur en Auxois-rive Armançon_03.JPG

J5O_Semur depuis l'ouest_23.JPG

J5N_Semur en Auxois-rive Armançon_32.JPG

06/10/2014

Bestiaire grégaire

La diversité rencontrée à la Braderie de Ixelles ne se limite pas au public et aux ambiances... Elle concerne également les animaux qui sont très présents dans les différentes échoppes.

En passant d'un stand à l'autre on est comme projeté dans un zoo fantasmagorique, où les bêtes les plus étranges et aux couleurs les plus incroyables se côtoient généralement en couple dans cette arche de noé des temps modernes!

IMG_7444.JPG

IMG_7567.JPG

IMG_7568.JPG

31/08/2014

Lierre colonisant

Dans le petit village de Pailhe, le long du cours d'eau du même nom, se trouve une ferme château, d'au moins 300 ans d'age,  absolument fantastique... Mais abandonnée et en proie à l'altération... voir même à la destruction si un projet de rénovation durable et respectueux ne se mets pas rapidement en place.

La salle voûtée qui anciennement accueuillait les bêtes, vaut celle d'un chateau... Et sur ces pavés multi-centenaire , le lierre opportuniste offre un beau contraste de couleur... Mais gare aux ravages qu'un tel grimpant pourrait y commettre.

voute01.JPG

lierre.JPG

29/08/2014

Coeur d'Arbre

C'est en flânant près de Clavier que je suis tombé sur une maison assez surprenante et son occupant des plus remarquables. Un forestier absolument amoureux des arbres au point d'utiliser le bois pour diverses statues et structures qui sont autant d'hommage a cette matière vivante.

Cela peut paraître paradoxal, d'aimer la foret et d'être à la fois chargé de la couper... mais cet homme plante également, soigne les ligneux, les magnifie et leur rend hommage au point de devenir noueux et un peu tordu comme cette loupe de frêne de 230 ans qu'il a mis en valeur.

frene2.JPG

frene3.JPG

06:10 Écrit par geomichel dans photos | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : bois, coupe, conservation, statue, patrimoine, vivant, clavier, portrait

28/08/2014

Et tiges-vert(es)

Dans les suites du petit commentaire d'hier, je vous invite à me suivre dans ce passage secret dans ce fier champs de maïs, dont chaque tige se dresse comme une colonne d'une énorme cathédrale végétale.

Depuis des années des champs de maïs, plantés très serrés, servent d'attraction touristiques lorsqu'ils sont transformés en labyrinthe. Ce champs est particulier car il est au coeur de Bruxelles et nous craignons bien que ce soit la dernière fois que ce terrain sera ainsi planté; un lotissement remplaçant bientôt ces hautes tiges.

IMG_6770.JPG

06:04 Écrit par geomichel dans photos | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : maïs, vert, secret, ville, agriculture, nature, évolution, conservation

22/08/2014

Trancher le territoire

Les grands travaux d'équipement et d'infrastructure sont généralement indispensable au développement et au désenclavement de certaines régions reculées et isolées.

La construction du périphérique autour de Couvin, s'inscrit dans cette logique et doit permettre aux très nombreux camions de contourner la ville. Cela étant , ce chantier ouvre une véritable balaffre dans le paysage, sectionnant sur une longueur de 17 km l'une des plus belle forêt du pays. 

IMG_0260.JPG

01/07/2014

Salines continentales

Avant la conservation par le froid, le sel était l’élément essentiel pour stocker les aliments, permettre leur transports et nourrir la population, au point que le sel était l’équivalent d’une monnaie et qu’un impot royal particulier (la gabelle) s’appliquait à l’achat et l’usage de ces « cristaux magiques ».

 

Dans le Jura, à plus de 1000km de la mer (source « naturelle de sel »), se sont des sources salées qui furent exploitées. Aux salines royales d’Arc et Senans, construite au 18e siècle, on chauffait dans des chaudrons géants cette eau de source pour rester avec les précieux cristaux inigènes.

J3b_ArcetSenans-salinesRoyale_121.jpg

J3d_ValléeLison_source_21.jpg

06:06 Écrit par geomichel dans photos | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : sel, conservation, eau, feu, chaleur, roi, doubs, nourriture, architecture, pouvoir

17/05/2014

Patrimoine vivant

La politique culturelle et muséale à Bruxelles a définit quelques axes forts autour desquels l'offre touristique doit s'articuler pour faire de la ville une capitale culturelle et pour attirer les visiteurs.

L'art nouveau a été sélectionné et des palais ou des musées lui sont consacrés. parallèlement il est poignant de constater que des gens continuent à habiter dans des maisons typiques de ce style, le maintenant d'une certaine manière en vie et fonctionnel... comme il avait été conçu par ses architectes/inventeurs.

IMG_7850.JPG

IMG_7884.JPG

06:34 Écrit par geomichel dans photos | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : art nouveau, vivant, urbanisation, habitat, conservation, style

11/05/2014

Elégant et... efficace!

Sous nos latitudes pluvieuses, la première source d'inquiétude pour un bâtiment à rénover concerne les dégâts des eaux. Le simple ruissellement de la pluie sur une façade ou une goûtière mal étudiée peut condamner une maison aussi surement que la foudre ou un tremblement de terre!

Les courbes de la façade du l'Hotel Hallet sont non seulement élégantes, mais elles répondent également à ce soucis d'écoulement. nulle part l'eau ne peut stagner, s'infiltrer ou attaquer un joint... Chaque volute de pierre l'écartant des points sensibles et accompagne son écoulement naturel vers la rue pour le plus grand plaisir des yeux et de la façade!

IMG_0647.JPG

IMG_0653.JPG

07/05/2014

L'atelier de Félix Deboeck

Au milieu de la réserve naturelle créée par la Région flamande, se trouve le musée d'art consacré à Félix Deboeck. Ce cube en béton, est sans charme, mais il est fonctionnel et il garanti un éclairage naturel et parfait pour les toiles de l'artiste.

Nous lui préférons cependant la vieille ferme (un peu en ruine)à qui était occupée par le peintre, où il nourrissait ses cochons, séchait son tabac et sortait son chevalet lorsque la nature rurale l'inspirait.

flandre,ferme,culture,ruine,réserve,conservation,patrimoine,fenêtre,toit

IMG_0580.JPG

IMG_0588.JPG