05/04/2017

mymétisme mural

Des murs de pierre sèche s'élève dans les campagnes et les paysages montagneux du monde entier. Au delà du travail d'équilibre qu'impose ce gigantesque puzzle en 3D c'est la patience nécessaire à ce travail infini qui est totalement hors phase avec notre société actuelle.

Si ces murs ont distribution mondiale, on aime à imaginer que c'est le Vercors et sa roche calcaire qui a inspiré les premiers bâtisseurs, la roche adoptant naturellement (par son réseau de strates et de diaclases) ce même aspect!

IMG_5609.JPG

IMG_5605.JPG

06:20 Écrit par geomichel dans photos | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : pierre, mur, erosion, calcaire, mymetisme, vercors, construction, patience

28/01/2017

Une pierre Beurre

C'est une manière totalement non orthodoxe et anti géologique que de décrire ce matériaux de construction utilisé en Gaume et dans une partie des Ardennes françaises et pourtant cette roche jaune à la fois tendre et presque coulante peut s'apparenter à une motte de Beurre!

L'eau et le vent, la disolvent, la travaille et la font fondre à l'image d'une bonne couche de gras tartinée sur un toast chaud. On est moins sur pour le goût, cependant on trouve ces volutes et sculptures en creux" assez formidables.

Marville02.JPG

IMG_3068.JPG

06:55 Écrit par geomichel dans photos | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : pierre, erosion, beurre, gras, fonte, découpe, usure, façade, marville

17/12/2016

Entre pierre et plante

Certaines roches érodées par le temps mais aussi certaines statues qui ont subi la patine du climat, peuvent prendre un aspect quasi organique et vivant, au point qu'on les imagine respirer, se mouvoir... et même avoir des sentiments!

La nature et la végétation en particulier  toujours été une source d'inspiration pour les sculpteur,s et les pierres par mimétismes tendent à s'élever au rang d'organisme vivant en prenant même sans l'intervention d'un tailleur de pierre.

_MG_2299.JPG

_MG_2221.JPG

_MG_2205.JPG

 

06:25 Écrit par geomichel dans photos | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : pierre, plante, mimétisme, usure, érosion, mousse

25/11/2016

Le spectre et la madone asiatique

Le bois est certainement un des matériaux qu'on sculpte et qu'on travaille avec le plus de facilité, depuis le plus longtemps et sur l'ensemble du globe... du moins dans les régions où il y a des arbres.

Au delà de leur très beau rendu, certaines statues de bois évoluent avec le temps... Elles vivent et elles bougent (se qui est en principe incompatible avec la notion de statue), au point de pouvoir prendre un look chinois en bridant leurs yeux... voir l'aspect d'un spectre suite à une attaque puissante de verres "mange-bois"!

01_asiatique.JPG

01_spectre.JPG

06:33 Écrit par geomichel dans photos | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : bois, évolution, sculpture, erosion, émotion, exotisme

10/12/2015

Pierres organiques

Alors que nous prenions part à une très intéressante visite géologique en Champagne Ardennes, la pose de midi devait nous offrir un agréable break pour reposer nos esprits de tous ces concepts karstiques et pétrographiques.

On ne commande pas toujours son esprit, et à l'endroit même de notre pic nic, même un bête mur de pierre éveillait en nous plein de questions quant à la constitution de ce matériau, sa curieuse altération et son aspect quasi organique en relation avec l'effet de procédés géologiques nous étant encore mal connus.

_MG_0227'.JPG

_MG_0172.JPG

28/10/2015

La cheminée de Cotteuges

Au milieu des bois, cette haute tour de terre et de pierre est une curiosité géologique, mais aussi une fort belle construction aussi fragile qu'improbable qui semble tenir debout comme par magie et qui porte parfaitement son nom de cheminée de fée.

Il y a presque un aspect organique, similaire à une termitière dominée à plus de 20m de haut par cette "pierre chapeau" de plusieurs tonnes qui pèsent sur cette colonne et qui tout à la fois la protège de la pluie et de l'érosion.

J08-G_Cotteuges-CheminéeFee_010.jpg

J08-G_Cotteuges-CheminéeFee_016.jpg

J08-G_Cotteuges-CheminéeFee_007.jpg

06:42 Écrit par geomichel dans photos | Lien permanent | Commentaires (5) | Tags : équilibre, pierre, ocre, fée, cheminée, érosion, auvergne, géologie

26/10/2015

La Vallée des Saints

A Boudes, la nature géologique des terrains associé à l'hydrogéologie locale a permis le dégagement de terrains s'étageant sur plusieurs millions d'années et offrant des teintes les plus incroyables.

Appelée aussi le "petit colorado", cet ensemble allant du blanc neige aux ocres les plus profond se visite au mieux avec un soleil rasant. Sa beauté tient aussi à son aspect éphémère (à l'échelle géologique s'entend!), ces crêtes de couleurs étant condamnées à disparaître sous l'effet de se qui les a crée... a savoir l'érosion.

J06-D_Boudes-Vallées des Saints-ptiColorado_009.jpg

J06-D_Boudes-Vallées des Saints-ptiColorado_058.jpg

J06-D_Boudes-Vallées des Saints-ptiColorado_071.jpg

06:17 Écrit par geomichel dans photos | Lien permanent | Commentaires (6) | Tags : rouge, ocre, blanc, sol, érosion, géologie, fragile, auvergne

15/09/2015

Survol de l'Amazone d'Auvergne

Vu depuis le chemin de crête, le fond plat du vallon, offrant une incroyable diversité de verts, voit un petit ruisselet méandrer allègrement sur toute la largeur du vallon, à l'image du plus grand fleuve du monde!

On est loin du milieu équatorial et des débits de fleuve Amazone, et pourtant on ne peut s'empêcher d'imaginer que le survol de ce "monstre d'eau douce" drainant un bassin aussi grand que le Brésil doit finalement ressembler quelque peu à notre modeste ruisselet Auvergnat lorsqu'on prend de la hauteur.

Eau, érosion, vert, fleuve, méandre, forme, comparaison, Auvergne, hauteur

Eau, érosion, vert, fleuve, méandre, forme, comparaison, Auvergne, hauteur

Eau, érosion, vert, fleuve, méandre, forme, comparaison, Auvergne, hauteur

06:03 Écrit par geomichel dans photos | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : eau, érosion, vert, fleuve, méandre, forme, comparaison, auvergne, hauteur

14/09/2015

Vallée démesurée

Les crêtes volcaniques de l'Auvergne sont localement découpées et incisées par des profondes vallées résultant de l'époque glaciaire et qui se marquent par des dimensions gigantesque et une forme en U caractéristique avec un fond plat et des versants très redressés.

Si on est aujourd'hui loin de l'Islande (associant volcan et glaciation "active"), ces gigantesques fonds de vallons parcourus par les ruisseaux actuels totalement sous dimensionnés, nous permettent d'imaginer la puissance et la violence des forces naturelles en présence lors de la formation de ces auges glaciaires.

glace,érosion,passé,morphologie,géologie,vert,auvergne,force,paysage,volcan

J07-A_Rando Fours de Peyre Arse_103.jpg

_MG_0763.jpg

25/01/2015

Chemin de pierre

Cet incroyable chaos de blocs arrondis pesant pour certains plus d'une tonne se prolonge sur près d'un kilomètre  pour 40m de large formant une sorte d'allée de géant ou de voie romaine démesurée et irrégulière.

Ce sont encore les glaciers qui sont responsables de cet assemblage des plus impressionnant: la langue de glace qui s'est progressivement retiré à cet endroit a laissé au cours des siècles sa moraine qui nous rappelle encore aujourd'hui la puissance démesurée de ces "fleuves gelés" il y a 20.000 ans.

_MG_3324.JPG

_MG_3350.JPG

22/01/2015

Chutes

Naturellement l'eau (qu'il s'agisse d'un petit torrent ou d'un vaste fleuve) tend à s'écouler vers le bas et pour réaliser ce trajet elle a pour vocation de suivre la plus forte pente, entraînée par sa propre vitesse.

L'érosion qu'elle va produire tout au long de son cours tend à égaliser cette pente... mais ce processus est lent et dépendant également de la géologie se qui permet d'apprécier quelques rapides et de belles chutes dans ces paysages de montagnes, devenant vivant grâce à ces gracieux embruns.

_MG_3199.JPG

_MG_3239.JPG

06:44 Écrit par geomichel dans photos | Lien permanent | Commentaires (5) | Tags : eau, chute, pente, écoulement, érosion, vosges, paysage

08/12/2014

Les rives de l'Armançon

Cette petite rivière qui serpente au pied de la ville et qui en fait quasi le tour avec son beau méandre ondulant semble bien peu offensive avec son faible tirant d'eau (10cm lors de notre visite) et son envasement important.

C'est pourtant l'Armançon qui a façonné tout ce paysage et qui a permis l'essort de Semur comme en témoigne le quartier des tanneurs, les nombreux moulins sur son cours et tous les autres usages qui ont été fait de cette rivière au cours des siècles.

 

J5N_Semur en Auxois-rive Armançon_23.JPG

J5N_Semur en Auxois-rive Armançon_46.JPG

06:41 Écrit par geomichel dans photos | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : eau, rivière, érosion, paysage; ville, pont, énergie, bourgogne

26/06/2014

L’eau qui creuse et qui construit

Au contact avec la roche calcaire (soluble), l’eau tend  à s’infiltrer dans le sous-sol et à y élargir progressivement un réseau de fissures pour créer des cavités dans lesquelles passent de véritables rivières souterraines.

Ces écoulements souterrains ressortent à la surface lorsqu’ils rencontrent une couche imperméable (marne). Ils forment alors des sources impressionnantes comme celles de la Loue. De retour en surface, le calcaire dissout dans l’eau va précipiter pour former d’énormes cascades de travertins, qui furent utilisés dans les constructions locales.

AA4.jpg

A36.jpg

09/06/2014

La marque des glaciers

Les vallées en forme de "U" qui découpent profondément les plateau du Doubs et qui laissent voir la roche en place de belles grottes et des falaises verticales sont totalement disproportionnées par rapport aux rivières modestes qui coulent en leur fond.

Elles ont été façonnées en d'autres temps et surtout sous autres climat, à l'époque où une véritable calotte glacière recouvrait le jura. Ce sont ces vastes glaciers qui ont rabotés les plateaux creusant ces vallées a fond plat et y déposant quelques blocs de plusieurs tonnes qui y furent transportés par cette mer de glace.

A'.jpg

A.jpg

17/03/2014

Les rochers de Thon-Samson

Alors que les massifs montagneux ont été depuis longtemps érodés dans ce "plat pays qui est le nôtre", des abruptes assez remarquables se sont formés suite à l'encaissement du réseau hydrographique.

Ainsi les bords de la Meuse, lorsque le fleuve coule sur des roches bien dures (comme certains calcaires ici près d'Andenne) s'apparentent à des falaises du haut desquelles, tant vers l'amont que vers l'aval on dispose d'une bien chouette vue.

16003.JPG

IMG_8296.JPG

06:31 Écrit par geomichel dans photos | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : meuse, rocher, wallonie, eau, érosion, relief, vue