04/01/2017

Chapon

Lors des fêtes et de la période de Noel, on a mangé comme des rois. En plus de la qualité de la nourriture, c'est un bonheur de pouvoir prendre le temps de tout préparer à son aise, de se faire plaisir et de tenter des aventures cuisino-culinaires.

Ainsi c'est en équipe et sans expérience que nous avons cuisiné un chapon "basse température" avec rotissage & arrosage pendant 4 heures. le challenge: avec une peau croquante, un intérieur juteux et une farce de rêve. Grosse pression au moment de la découpe!

chapon03.JPG

chapon02.JPG

06:58 Écrit par geomichel dans photos | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : cuisine, cuisse, gout, peau, repas, fête, four, température, collectif, noel, ardennes

16/07/2015

Partager le pain

parmi les aménagements collectifs mis en place au quartier maritime (derrière tour et taxi), la construction d'un four a pain traditionnel au bois est celui qui a le plus de succès.

Comme dans les villages d'entant les voisins se réunissent 1 ou 2 fois par semaine pour enfourner ensemble miches, baguettes, pizzas, gateaux... Une bonne part de la "production" étant directement consommée sur place et dans la bonne humeur.

pain1.JPG

pain2.JPG

06:00 Écrit par geomichel dans photos | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : pain, partage, four, cuisson, bruxelles, bois, feu

10/03/2014

doré sur tranche

Si je peux assez facilement résister à un gâteau prodigieux, à des sucreries rafinées voire même à un plat mijoté avec amour et dont le fumet vous enserre aussi fort que la poigne d'un géant... Le look de ces chaussons fourés, c'est juste trop fort!

fourré aux légumes et à la viande ces demis-lunes caramélisée ont un effet hypnothique. Je ne leur échappé que grâce à la longueur de la file d'autres victimes lobotomisée par ce mélange de saveurs de "bon" gras de croustillant et de moelleux!

IMG_7523.JPG

06:55 Écrit par geomichel dans photos | Lien permanent | Commentaires (5) | Tags : pate, doré, four, gout, croquant, saveur, odeur, marché, hypnose, gras

20/06/2013

Une bonne pâte

Nous nous interrogeons régulièrement sur la différence de qualité (criante) entre la baguette française et celle que produisent "nos" boulangers une fois que l'on passe la frontière...

Au delà des ingrédients mieux sélectionnés, de fours + performants, d'une + grande exigence chez les clients, le secret doit probablement être trouvé dan l'expertise du boulanger; bref dans la plus value humaine que la technologie et les matières premières ne peuvent pas compenser!

pain,nourriture,artisan,cluny,identité,four,commerce

06:08 Écrit par geomichel dans photos | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : pain, nourriture, artisan, cluny, identité, four, commerce