10/04/2017

Accroché au rocher

Le village de Pont en Royan est situé à la sortie (ou à l'entrée, suivant qu'on remonte ou qu'on descend la rivière!) des gorges de la Bourne et constitue une des traditionnelles portes d'entrées vers les plateaux du Vercors.

On comprend mal pourquoi (et même comment) les hommes ont "accroché" leurs maisons à la falaise alors qu'à quelques centaines du m une plaine accueillante permettait une construction plus aisée... mais du point de vue esthétique et architectural, on ne regrette pas ce choix!

IMG_6279.JPG

IMG_6288.JPG

IMG_6291.JPG

17/10/2015

La Falaise est leur maison

Je ne vous parlerai pas de colonies d'oiseaux qui nichent sur des abruptes verticaux trouvant dans ces lieux inhospitalier les enfractuosités et une situation de défense exceptionnelle leur permettant de vivre à l'abri.

De tout temps des hommes ont imité ce comportement de... volatiles comme en témoigne la cité trogloditique de Jonas entièrement creusée dans le tuff volcanique et qui a son apogée connut une population de plus de 5000 âmes!

_MG_1174.jpg

_MG_1380.jpg

_MG_1402.jpg

25/09/2015

Scier la branche...

Certains villages construits aux sommets d'orgues basaltiques semblent en équilibre instable, construit au bord de falaises qui présentent en plus d'assez impressionnants surplombs.

Le dégagement de ces falaises est le fait des hommes qui en exploitent la pierre pour construire. A Chihac, il semble qu'ils aient exploité le gisement au delà du raisonnable dans on voit la base de ce certains piliers sur lesquels ils ont érigés leur propre maison... une manière Auvergnate de scier la branche sur laquelle on est assis?

J04-G_Chihac&Orgues_033.jpg

J04-G_Chihac&Orgues_036.jpg

J04-G_Chihac&Orgues_040.jpg

10/04/2014

Véget'house

Si les toitures "végétalisées se multiplient, au point que dans certains nouveaux plans d'urbanismes elles deviennent obligatoires sur toute construction nouvelle, ce "recouvrement vivant" reste peu utilisé en façade.

Vanté pour sa fonction isolante, pour la diminution du ruissellement d'eau et même comme "écosystème urbain", on regrette simplement que ces différentes plantes portent peu de fleurs... ou encore mieux de fruits. A quand une façade comestible pour une maison autonome du futur?

IMG_9623.JPG

IMG_9619.JPG

25/09/2013

Cornemuse verticale

Au pays du surréalisme, quoi de plus approprié, voire de normal que de rencontrer un joueur de cornemuse et son acrobate danseur suspendu à un clocher d'église.

Visible de tous (se qui est un + vu la densité de la foule), les deux artistes se jouent de la gravité et semblent vivre pour quelques instant à ... 90° de la réalité, ayant effectué un 1/4 de cercle pour bouger sur un plancher vertical.

balletcornemuse.jpg

cornemuseverticale-nb.jpg

06:20 Écrit par geomichel dans photos | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : musique, spectacle, vertical, rotation, église, hauteur, cordre, ardennes

02/09/2013

Marsupilami albinos

Sans faire un commentaire douteux ou envieux sur la longueur de leurs queues (?!?!?!) je dois dire que je trouve les appendices préhensibles de certains primates tout a fait fascinants et probablement ultra pratique (cette 3e main qui nous manque tant!)

Cette version albinos et berlinoise du Marsupilami est bien sympathique, avec une queue tellement longue qu'elle peut faire plusieurs fois le tour du bâtiment. Certains disent d'ailleurs que c'est se qui tient encore aujourd'hui ce vieux bâtiment délabré en une seule pièce!

Berlin02_Oranienburgerstrasse_0052.JPG